Peut-on avoir des antidépresseurs sans ordonnance ?

De nos jours avec toutes les exigences de la vie quotidienne, un bon nombre de personnes accumulent beaucoup de stress. Que ce soit au boulot, à la maison,  en famille…, elles ne savent pas où donner de la tête. Ce qui peut conduire ces dernières à la dépression. Pour mieux se sentir, elles vont se réfugier dans la prise d’antidépresseur sans ordonnance. Cependant, ce qu’elles ignorent c’est que de telles actions peuvent avoir des effets graves sur leurs santés ou aggraver leurs états. Découvrez dans cet article toutes les informations relatives à cette pratique ainsi que ses diverses conséquences.

Que revêt la notion d’antidépresseur ?

Un antidépresseur est un remède capable de soigner les problèmes dépressifs, ou l’anxiété. Autrement dit c’est un médicament qui a pour but d’améliorer l’humeur. Il y a une diversité de catégories d’antidépresseurs adaptées à chaque sujet et à la gravité de chaque cas.

Son usage est de façon générale associé à un suivi psycho-thérapeutique. C’est pourquoi prendre un antidépresseur sans ordonnance n’est pas conseillé. L’antidépresseur exerce une action apaisante sur les nerfs ainsi que le cerveau. Ce qui permet de leur redonner leurs équilibres. Il aide donc à mieux dormir, à avoir de l’énergie, l’appétit, et de bonnes pensées.

Pourquoi certaines personnes prennent l’antidépresseur sans ordonnance ?

Acheter un antidépresseur dans les normes doit s’effectuer avec la présentation d’une ordonnance. Mais parfois, à cause de la honte ou de la gêne qu’engendre le fait de voir un médecin pour dépression, certains individus, ayant des connaissances ou étant eux mêmes dans le domaine pharmaceutique s’autoprescrivent un antidépresseur sans ordonnance.

Ils préfèrent se soigner eux mêmes sans mettre personne au courant de leurs états. Ceci pour éviter les regards des gens. Ils se procurent l’antidépresseur sans ordonnance et le prennent quand ils sentent qu’ils sont déprimés et que leur moral n’est pas très haut. Sur le coup, ces médicaments peuvent les apaiser mais après leurs effets le problème peut reprendre de plus bel. Ceci à cause du manque d’assistance d’un expert pour guider le malade.

Comme quoi pour sortir d’une dépression, les médicaments seuls ne sont pas suffisants. Il faut obligatoirement l’aide d’un psychologue, d’un psychiatre, d’un médecin, ou d’un thérapeute pour amener le malade à couper les ponts avec la source de son problème. Aussi le suivi est nécessaire pour pouvoir contrôler les effets du médicament, son efficacité ainsi que pour une adaptation de sa posologie par rapport à l’état du sujet. De ce fait prendre un antidépresseur sans ordonnance peut s’avérer nuisible voir mortel.

Quels sont les conséquences de la prise d’antidépresseur sans ordonnance ?

Les personnes qui recourent à l’antidépresseur sans ordonnance s’exposent à de nombreux risques. Étant donné qu’il n’y a pas eu un diagnostic réel de leurs états, celles-ci peuvent opter pour un antidépresseur qui ne sera pas efficace quant à leurs états cliniques puisque ne s’y connaissant pas. Il peut même arriver que l’antidépresseur qu’elles s’automédiquent soit contre-indiqué pour leurs conditions sanitaires au niveau physique.  Elles peuvent également excéder la longueur de traitement, et la dose adaptée à leurs problèmes. Ce qui pourrait vraiment être dangereux pour ces sujets.

Un antidépresseur sans ordonnance n’étant pas accompagné de surveillance d’un expert, les sujets qui en prennent peuvent développer de sérieuses deutergies et de graves problèmes sanitaires. Ainsi, ces individus peuvent souffrir de parkinsonisme, de compulsion,  de dyskinésie, des troubles sexuels, des douleurs dans les muscles, des tics, ou l’anxiété sévère.  La prise d’un antidépresseur sans ordonnance peut par ailleurs inciter à des actes de violence et d’autodestruction qui peuvent même aller au suicide.

Vu toutes ces conséquences, il faudrait que chacun prenne conscience de la gravité de l’antidépresseur sans ordonnance et aille consulter lorsqu’il se sent submergé par l’anxiété ou le stress. Les gens autour de vous ne sont pas obligés de savoir que vous avez consulter pour dépression. Votre consultation est gardée par le secret professionnel. Donc pas besoin d’en avoir honte.

Toutefois, vous pouvez aussi vous pencher sur un traitement avec des produits naturels. Ceux-ci sont aussi efficients que les antidépresseurs de la médecine. Ils peuvent par conséquent vous aider à aller mieux sans vous exposer à tous les risques précités.

Quels sont les antidépresseurs naturels sans ordonnance ?

La nature vous a fait don de plusieurs plantes qui peuvent vous aider à sortir de la dépression sans être obligé de vous tourner vers un antidépresseur de la médecine et sans ordonnance. Il s’agit notamment du Griffonia, du millepertuis, de la radhiole, du tribulus, et de la passiflore.

Le Griffonia

Riche en 5-htp un acide aminé, cette plante a un effet sur le dispositif neurologique du ventre. Ce sont ses graines qui doivent être consommées. C’est un antidépresseur sans ordonnance qui peut être accompagné avec un traitement de probiotiques toujours pour une meilleure efficacité. Ce antidépresseur naturel sans ordonnance est déconseillé aux femmes allaitantes ou enceintes.

Le millepertuis

Il est parfait pour traiter des cas de dépression pas très avancés. Mais il n’est pas recommandé aux individus souffrant de problèmes bipolaires ou de dépression poussée.  Il ne doit pas aussi être utilisé avec des médicaments de VIH, des anticoagulants, ou des contraceptifs (pilule). Ce antidépresseur naturel sans ordonnance existe sous forme de gélules, vous pourrez donc en avaler 2 par jour ( matin et soir) pendant 3 mois. Après 15 jours de traitement vous constaterez une amélioration.

La radhiole

Cette plante est un puissant antidépresseur sans ordonnance qui guérit le surmenage.  Elle est à éviter pour les sujets qui sont déjà sous antidépresseurs médicinaux. Elle est également interdite au moins de 15 ans. Sa gélule est à prendre 2 fois le jour durant deux semaines. Le traitement peut être renouvelé si nécessaire. Elle est à proscrire pour les femmes allaitantes ou enceintes et pour les individus atteints de problèmes psychiatriques.

Le tribulus

L’on peut s’en servir pour traiter la dépression plus précisément les états d’asthénie mais sur une courte durée pour les malades de sexes féminins. Les hommes peuvent l’utiliser pendant longtemps car il améliore les performances sexuelles. Les femmes allaitantes ou enceintes ne doivent pas prendre ce antidépresseur naturel sans ordonnance.

Le passiflore

Cette plante est remplie de vertus sédatives et calmantes et constitue un antidépresseur sans ordonnance. De ce fait, elle convient pour traiter les troubles de sommeil pendant les moments de dépression. Ce antidépresseur naturel sans ordonnance aide à dormir suffisamment. Ce qui pourrait calmer les nerfs donc contribuer à se déstresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *